jeudi 16 novembre 2017

Ma p'tite salade du jardin, betterave, patates, cornichons, ciboulette et chèvre frais


Il y a des jours comme ça, ou j'aime partir à l'aventure dans mon jardin mon p'tit panier d'osier sous le bras, ne sachant pas encore ce que je vais rencontrer, ce que je vais ramener et sur quoi je vais tomber.


Ce jour là, les belles betteraves qui sortaient de terre m'ont attirées, alors ni une ni deux, j'en ai déterré une qui c'est retrouvée dans mon panier, puis un peu plus loin les pieds de patates s'agitaient vers moi alors une pioche à la main, les doigts pleins de terre j'ai récolté des entrailles de la terre une dizaine de petites patates rattes. Puis en revenant, j'ai vu de loin la ciboulette verdoyante, qui elle aussi à donc fini dans mon p'tit panier.


Les jours comme ça, après une belle petite récolte, j'aime improviser quelque chose de bien bon avec uniquement les produits de la maison, oui il y a des jours comme cela...
Alors, je fais un peu le tour de la maison pour trouver des p'tites choses du jardin déjà ramassées pour aller avec ma cueillette fraîche.


Et c'est comme cela que je suis tombé nez-à-nez avec un bocaux de cornichons au vinaigre et aux aromates du jardin, et là, bim, je savais qu'une jolie salade du jardin toute de saison s'imposait.
Un petit fromage de chèvre frais d'une productrice du coin après et voilà que j'avais sous ma dent une salade de betterave, patates et cornichons avec de la ciboulette et du chèvre.


Un mariage sucré-salé très agréable. La douceur de la betterave et du chèvre se mélangeant à la touche de pep's des cornichons et de la ciboulette et à la rondeur et au fondant des petites pommes-de-terre.
Une salade bien de saison, toute fraîche, toute colorée et qui vous veut du bien alors que demander de plus ???


L'automne est là, cette salade se place dans mes petits plaisirs favoris de l'automne, et vous va t-elle atteindre cette place aussi ???
Comme quoi, pas besoin de faire le tour du monde pour déguster les meilleurs choses, il suffit, simplement, parfois d'ouvrir les portes de son jardin.



A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 2 personnes)

Recette:

- 1/2 grosse betterave rouge crue ou 2 petites
- 10 petites patates type ratte ou grelot
- 1 dizaine de cornichons au vinaigre
- 50 gr de chèvre frais
- 4 beaux brins de ciboulette
- 2 brins de menthe 
- huile d'olive
- Sel/poivre


Pour une cuisson à la vapeur, mettez deux à trois centimètres d’eau dans une cocotte-minute, déposez un panier vapeur dans la cocotte minute au dessus de l’eau. Déposez la betterave rouge et les patates dans le panier, fermez et faites cuire 20 à 25 minutes, à partir de la rotation ou du sifflement de la soupape de la cocotte-minute.
Pour vérifier si la betterave et les patates sont cuites, plantez un couteau jusqu'à leur centre, si il s'enfonce tout seul, c'est cuit.
Pour une cuisson à l'eau, placez la betterave dans une casserole d'eau salée et faites cuire durant 50 minutes à 1 heure, faites cuire avec la peau pour vérifier et être sûre de la cuisson plantez un couteau au cœur de la betterave.
Placez les pates dans une casseroles d'eau salée et faites cuire durant 25 à 30 minutes.
Une fois cuite, épluchez la betterave et les patates.
Découpez la betterave en morceaux assez gros mais pas trop (2cm environ) et placez-les dans un saladier.
Découpez les patates en rondelles et ajoutez les dans le saladier, coupez une dizaine de cornichons en rondelles et ajoutez dans le saladier.
Ciselez 4 brins de ciboulette, effeuillez la menthe et ciselez-la également, ajoutez les herbes dans le saladier.
Emiettez le chèvre frais dans la salade, salez, poivrez, versez un filet d'huile d'olive, mélangez bien les ingrédients entre eux et dressez votre petite salade dans deux bowls larges ou dans des assiettes.
Bon appétit !


C'est la saison des betteraves et des patates, alors profitons-en.
Une petite salade d'automne aux notes et couleurs estivales, simple, rapide et délicieuse.
Si vous ne trouvez pas de patate de petit gabarit, utilisez des patates de taille standard que vous couperez en petits morceaux.
Pour une version vegan, remplacez le chèvre frais par du houmous.



Et vous, c'est quoi vos petits must de l'automne ???

mercredi 8 novembre 2017

Mes pâtes au pesto de betterave, menthe & chèvre frais {fond de frigo}


Parce que parfois, après une belle récolte dans le jardin, il y à de grosses énormes betteraves qui ne demandent qu'à être dégustées ! Alors, on coupe cette grosse boule rouge en plusieurs morceaux que l'ont cuit et après ils passent en salade, au vin rouge, en houmous... mais seulement voilà il en reste toujours dans le frigo tellement c'est qu'elles sont grosses !


Oubliée, là, au fin fond du frigo, non parce qu'elles ne sont pas bonnes, bien au contraire, les meilleurs qu'ils soient je vous dit ! Mais plutôt pour diversifier un peu le fond de son assiette vous voyez ? Mais ces morceaux de betteraves, ils savent que j'aime pas gâcher et jeter, ah non çà jamais ! Alors se disent qu'eux aussi, sûr, viendra leur heure. 


Parfois, il m'arrive la même chose avec les pâtes, non non je ne les cueille pas dans mon jardin en grosse quantitée elles, non ! Mais par contre, gourmand et amoureux de pasta j'en fait souvent cuire un peu beaucoup trop, du coup y'en a en trop aussi, et elles partent rejoindre ceux à qui viendra leur tour un beau jour dans les abîmes du frigo.


Et un de ces beaux jours, comme un heureux présage gourmand, caché derrière tout le reste dans le fond du frigo, reste de betterave et de pâte se sont rencontrés. Mon regard alléché les a aussi rencontré et il était temps pour eux de devenir des restes finis ! 
Alors un petit chèvre bien frais attaqué et pas fini qui trainait par là aussi, un sachet de noix entamé et un petit bouquet de menthe fraîche du jardin et je me suis dit que tout ce beau monde finiraient bien leur vie ensemble.


Alors parce que j'aime cuisiner les restes, parce que l'ont peut faire beaucoup de choses avec les restes, oui beaucoup beaucoup, je me suis fait un bon petit plat de pâtes avec un pesto rose-violet, tout doux, gourmand et frais de betteraves, menthe & chèvre frais avec quelques noix, parce que oui faut bien un peu de croquant dans tout ce fondant !


Et parce que c'était tellement tout doux et trop bon, je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous partage la recette ! Très simple, rapide et vraiment délicieuse, elles vous régaleront sans trop d'effort, parce que oui on à le droit d'être gourmand et fainéant à la fois parfois !


A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 2 personnes)

Recette:

pour le pesto:

- 150 gr de betterave cuite
- 50 gr de chèvre frais (type petit billy)
- 30 gr de noix torréfiés
- 2 CàS d'huile de noix ou à défaut d'huile d'olive ou de noisettes
- Sel/poivre
- 1 gousse d’ail dégermé et haché
- 1 belle tige de menthe effeuillée 

Versez tous les ingrédients dans un mixer et mixez jusqu’à l'obtention un mélange granuleux.
Transvasez dans un petit pot et réservez.

pour la finition:

- 200 à 250 gr de pâtes longues, types spaghettis, sèches (ou 400 gr de pâtes cuites) selon l'appétit
- 1/2 citron
- poivre
- quelques brins de menthe

Faites cuire les pâtes selon les indications sur l'emballage.
Egouttez-les, puis placez les dans un saladier, ajoutez le pesto et mélangez délicatement pour bien enrober les pâtes de pesto.
Déposez les pâtes dans deux assiettes, ajoutez un petit filet de jus de citron, un tour de moulin de poivre et parsemez de quelques brins de menthe.
Dégustez sans plus attendre !



Très rapide et simple, ces pâtes feront un repas rapide et bien gourmand.
Toute douce, avec un petit côté sucrée-salée je les trouve vraiment irrésistible, en plus ce pesto donne un joli couleur naturelle.
Vous n'avez pas de noix entamé mais des pignons de pins ? Alors ils feront tout aussi bien l'affaire.
Il est préférable d'utiliser des pâtes longues comme les spaghettis car le pesto s'enrobe mieux et plus facilement.


Alors, je vous en sert une assiette ???


Et vous, vous aimez cuisinez les restes ???

vendredi 3 novembre 2017

Risotto au potimarron & champignons des bois


En plus d'emmener du froid, des soirées cocooning, des spectacles de danse avec le vent et les feuilles, l'automne nous apporte également de délicieux victuailles comme les courges, les légumes anciens et bien sûr les champignons !


Les champignons sont aussi des stars en automne, il parfume à merveille nos entrées ou nos plats et même parfois nos dessert (oui, oui je vous assure !!!).
Ils peuvent cependant couter assez chère, c'est pour cela qu'il est mieux de prendre nos bottes, nos paniers d'osiers et d'aller à la recherche d'un de ces trésors de la nature dans les bois, en plus c'est bien plus agréable, un peu comme à Pâque et la chasse aux œufs, vous ne trouvez pas ?


Habitant à la campagne, j'ai la chance que notre ferme soit entourée de vastes bois profonds où regorgent mille et un trésors tels que les champignons ! Alors quand la saison est là, nous nous mettons à cœur joie à la recherche des champignons. J'ai également la chance d'avoir un frère qui est un expert en la matière et qui connaît de nombreux coins secrets remplis de ces mets sylvestres et donc nous en rapporte pleins à la maison.


Alors, des fois, je me détourne un peu de mon jardin pour m'aventurer dans une exploration des bois en famille à la cueillette des champignons, c'est un moment convivial que j'apprécie beaucoup et qui m'amuse (bon si j'en trouve sa va, sinon je perd assez vite patience ^^), c'est un moment de partage ou mon père et mon frère me font découvrir leurs coins secrets et leurs astuces.


Et quel bonheur de profiter de la nature comme cela, de gambader dans les bois de longues heures comme un gamin à la recherche d'œufs en chocolat dans son jardin, et là, quand sous un petit amas de mousse, sous un feuillu se dresse joliment un cèpe dodu, alors la fierté et la joie d'en avoir trouvé sont là. Ne pas oublier de couper un peu du pied pour le laisser dans la terre afin qu'il repousse au même endroit les années suivantes, puis repartir avec le sourire, le panier ballant pleins de champignons.


C'est un grand plaisir et privilège que d'utiliser de bons champignons frais, les pieds encore terreux en cuisine. Ils ont un goût inimitable et une force de parfum incroyable.
Les faire également sécher au soleil soi même pour les réhydrater plus tard ou les réduire en poudre.... ou encore en congeler pour en avoir dès que l'on veut. 


Cependant, il faut toujours faire attention avec cela, car malgré que les champignons soient nos amis dans l'assiettes, ils peuvent également être nos ennemis, si ils ne sont pas comestibles ou toxiques, c'est pour cela qu'il faut toujours vérifier avant de les ramasser ou être en compagnie de connaisseurs.
Parfois, il faut aussi faire attention au mode de préparation, comme la morille par exemple, c'est un champignon qui peut se révéler nocif si il n'est pas préparée correctement !


Mais voilà que cette année, le soleil qui à joué les prolongations en automne et à fait chauffer notre Terre, les sols se sont asséchés et ont manqués d'eau, alors nos amis les champignons qui en ont besoins n'ont pas très bien montrés le bout de leur nez cette année et les récoltes ont donc étaient moins fructueuses que d'autres années.


Alors, cette année, nous avons eu des cèpes qui ont montrés leur beaux chapeaux et qui ont finis dans la cuisine. Mais certains champignons comme les girolles se sont trouvés absent à l'appel dans les bois. Hier, mon frère m'a apporté deux jolis cèpes à la maison, alors c'était l'occasion parfaite pour se faire un bon petit plat avec des champignons.
J'ai sortis quelques girolles congelées que nous avions cueillies l'année dernière pour aller avec les cèpes et parce que je n'oublis jamais mon jardin, je me suis saisis d'un beau potimarron, d'un poireau et d'échalotes et c'était parti pour préparer tout ce beau monde d'une manière bien gourmande et de saison qui accorderait à merveille tout çà !


Quelques heures plus tard, me voilà avec mon risotto au potimarron & champignons des bois, un risotto extra crémeux, onctueux et parfumé, bien gourmand et qui a su mettre champignons et légumes d'accord. Un mélange de saveurs très gouteux qui à fait chavirer nos papilles et qui nous à fait vider la poêle jusqu'au dernier grains de riz.


Un risotto longuement cuit et mijoté avec un bouillon de légumes et l'ajout d'une matière crémeuse pour un résultat hyper gourmand et crémeux. Ce risotto aux couleurs de l'automnes fait belle part aux produits de cette belle saison, la petite note sucrée et de noisette qu'apporte le potimarron fondant et très très agréable avec les parfums boisés et fumés des champignons.


Un plat bien réconfortant et réchauffant, qui après une bonne balade dans les bois ou sur les chemins recouvert de feuilles multicolores à la recherche de champignons ou des plus beaux paysages, sera plus que le bienvenu sur votre table. Alors ont se lancent ???



A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 4 personnes) 


Recette:

- 240 gr de dés de potimarron
- 1 pincée de noix de muscade
- 1 cube de bouillon de légumes
- 1l d'eau
- 3 CàS d'huile d'olive
-  poireau
- 1 échalote
- 2 gousse d'ail
- 200 gr de riz arborio 
- 12.5 cl de vin blanc
- 40 gr de parmesan
- 100 gr de mascarpone (ou à défaut de crème fraîche épaisse)
- 10 belles girolles et 1 beau cèpe coupé en tranches ou les champignons de votre choix
- persil
- Sel/Poivre

Emincez finement le poireau et l'échalote, puis hachez 1 gousse d'ail.
Préchauffez votre four à 180°c.
Sur une plaque de cuisson en silicone ou recouverte de papier sulfurisé, déposez les dès de potimarron, salez et poivrez généreusement puis arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez pour 20 minutes, les dés de potimarrons doivent être fondants et légèrement dorés.
Saupoudrez-les d'une pincée de noix de muscade et réservez.
Dans une casserole, faites chauffer l'eau avec le cube de bouillon afin d'obtenir 1 litre de bouillon de légumes. Maintenez-le au chaud.
Dans une grande poêle ou un wok, faites chauffer 2 cuillère à soupe d'huile d'olive et ajoutez le poireau émincé, l'échalote et l'ail.
Laissez dorer 5 minutes à feu moyen en mélangeant de temps en temps.
Ajoutez ensuite le riz arborio et continuez la cuisson 3 minutes en mélangeant bien pour enrober comme il faut les grains de riz.
Déglacez avec le vin blanc, mélangez, puis ajoutez une louche de bouillon de légumes à la fois en remuant fréquemment jusqu'à ce que le liquide soit complètement absorbé entre chaque ajout.
Salez et poivrez, laissez cuire 20 minutes en ajoutant le reste de bouillon toujours louche par louche jusqu'à ce que le riz soit al dente et fondant.
Ajoutez les dès de potimarron dans le risotto et mélangez bien.
Dans une autre poêle, faites chauffez l'huile d'olive restante à feu moyen, ajoutez la gousse d'ail restante finement hachée, faites la dorée quelques minutes, puis ajoutez les champignons.
Ciselez un peu de persil par dessus et mélangez-bien, salez, poivrez et faites sauter les champignons quelques minutes.
Dès que la cuisson de votre risotto est finie, ajoutez hors du feu le parmesan et la mascarpone.
Remuez délicatement puis servez bien chaud avec les champignons sautés !
Bonne appétit !!!


Un bon risotto de saison, alliant deux grandes stars de l'automne, les champignons et la courge.
Vous pouvez à défaut remplacer le potimarron par une autre courge type butternut, et la mascarpone par de la crème fraîche épaisse. 


Avec cette recette j'ai le plaisir de participer à Recettes autour d’un ingrédient, le défis culinaire lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. La marraine du jeu de ce mois-ci, Martine du blog Kilomètre-0 a choisie les champignons des bois pour être les vedettes de ce mois.

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits locaux et issus de circuits courts

Je profite des vacances pour pouvoir participer au défis culinaires que j'aime beaucoup organisés par mes ami(e)s de la blogosphère.
A partir de la semaine prochaine, le blog va reprendre un rythme plus calme étant donné que c'est la rentrée, pour revenir en pleine forme pour des recettes de Noël ;)
Mais en attendant si j'allais m'occuper de mon jardin et faire un p'tit tour dans les bois qui sais ce que je pourrais trouver ???


Voici la liste des autres participations:

1- Soulef du blog Amour de cuisine avec des raviolis aux cèpes avec une crème aux champignons
2- Samar du blog Mes Inspirations Culinaires avec une soupe forestière aux topinambours et champignons des bois
3- Martine du blog Kilometre 0 avec des saint-jacques et soles aux cèpes
4- Ponpon du blog La cuisine de ponpon avec une tarte aux poireaux et champignons des bois
5- Julie du blog Passion cuisine de Julie avec une tarte de butternut aux cèpes
6- Jackie du blog Jackie cuisine avec des tartelettes aux saveurs de sous-bois
7- Brigitte du blog Les filles a Table avec un petit ragoût de girolles et pâtes fraîches.
8- Delphine du blog Oh la gourmande avec une quiche sans pâte aux champignons et bacon
9- Sylvie du blog la table de Clara avec des petits gratins champignons poireaux et pommes de terre
10- Michelle du blog plaisir maison avec sa ficelle picarde
11- Hélène du blog keskonmangemaman avec des galettes de champignons bruns
12- Catalina du blog le blog de cata avec des farfalles fraîches à la crème, poulet et champignons
13- Isabelle du blog Quelques Grammes de Gourmandises avec des aiguillettes de poulet sauce aux girolles
14- Lilie du blog La cuisine maison et pourquoi pas moi avec une soupe de courge musquée et de cèpes
15- Aurelie du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec des champignons sautés au rocamadour
16- Christelle du blog la cuisine de poupoule avec une mini tourte aux girolles
17- Marion du blog cuisine chez la marmotte avec des steaks de champignons
18- Michèle du blog croquant fondant gourmand avec une crème de champignons
19- Rosa du blog la cuisine de Rosa avec champignons de Paris piquants
20- Patty du blog je cuisine donc je suis avec champignons Odessa
21- Emeline du blog Vite fait, bien cuisiné avec une calzone aux girolles et autres champignons des bois
22- Natly du blog cuisine voozenoo avec des cèpes à la crème et ravioles frits
23- Coco du blog Cuisine en folie avec une tourte aux champignons de Paris, girolles et chanterelle
24- Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaises avec une fregola aux cèpes et à la saucisse
25 Ilhem du blog les Délices de Kenza avec une blanquette de veau aux cèpes
26 - Lic du blog Aussi délicieux qu'un gâteau avec le fudgignon
27- Chris de la cuisine facile de Chris avec une quiche aux girolles et feta.
28- Flo du blog Au fil du thym avec un potimarron farci aux girolles et coucous
29 -Patricia du blog PATIPATI, cuisinons pour le plaisir avec un potimarron farci aux risotto champignons et lardons
30- Sabrina du blog Sab'n'pepper avec un risotto d'orge perlé aux champignons
31 - Christelle du blog Toque de choc avec son Jack-be-little rôti et son risotto fumé
32- Mimm du blog les Délices de Mimm avec une fricassée de poulet aux cèpes
33- Salima du blog Le blog de cestsalimaquicuisine avec une tortilla aux girolles
34 -Justin du blog The garden-Of- Delights avec un risotto de potimarron et champignons de bois
35- Sophie du blog La tendresse en cuisine avec des tagliatelles et oeuf frit aux girolles, sauce crème à l'amaretto et amandes grillées.
36- Christine du blog le blog culinaire Pause nature avec des galettes végétariennes au champignons bruns


Et vous, vous aimez la cueillette des champignons ???

mercredi 1 novembre 2017

Chakchouka Verte


Quand l'automne arrive, c'est comme si ont pénétraient dans un autre monde, une autre galaxie, un Univers parallèle ! Le rythme de vie se ralentit, la nature se taie, les oiseaux cherchent chaleur et réconfort comme nous, les animaux sauvages dans les bois nous regardent tapis derrière un arbre au fin fond des bois profond et sombre, le soleil joue à cache-cache, la végétation s'habille d'un magnifique manteau de couleur avant de porter un feuillage sombre et triste, la cheminée s'allume et la cuisine s'embaume de parfums chauds, épicées et réconfortants.



Préambule de l'hiver qui ne tarde pas a arrivé par la suite, l'automne nous habitues à ralentir, à observer la palette de couleurs que peut nous proposer Mère Nature, à changer nos habitudes, à s'adapter petit à petit au froid qui s'installe chassant de force le soleil à coups de rafales de vent glaciales et de nuit gelées. L'automne nous introduit à mettre de la chaleur dans nos foyer !



Cette année le début de l'automne à plutôt ressemblé à une longue prolongation de l'été dont ont ne verraient jamais la fin, cela ne me déplait pas bien au contraire, mais je ne peux me résoudre à passer un automne comme un été, pour le bien de la nature qui c'est asséchée et qui se meurt de chaud et parce qu'un automne sans soirée blottis au coin de la cheminée et où le froid est absent n'est pas un automne.



Mais heureusement depuis quelques jours, l'automne à comme qui dirais repris ses droits et est venue toquer à nos portes.
Comme enveloppée dans une sphère de brouillard épais, défendue par le vent et le froid la saison des débuts de cocooning est enfin de retour, la cheminée va bientôt pouvoir prendre ses couleurs ardentes, la nature respirer et nous allons retrouver l'ambiance conviviale et chaleureuse de l'automne.



Que j'aime en cette période frissonner en regardant par la fenêtre et en voyant le vent souffler et le gèle repeindre toutes les prairies et champs en blanc, et moi, je me réchauffe dans mes casseroles, ma petite cuisine qui est la pièce la plus chaude dans ma maison de pierre à la campagne en cette saison, la cuisine qui me réchauffe les poêles et le four adoucissent le froid et rendent ces moments plus agréables, et la cuisine qui dégage des parfums chauds...



Parfums d'épices, de miel, de pommes, de plats mijotés tranquillement et longuement, de pain frais et chaud, l'atmosphère de la cuisine repousse tout les désagréments du froid automnale.
Mais en cette période je n'oublis pas mon beau jardin pour autant et bien emmitouflé je sors l'admirer et voir ses nouveaux occupants, légumes anciens et résistants aux intempéries.
Alors, les courges se rassemblent au chaud dans l'étable, les poireaux avec leurs amis carottes, betteraves, choux ou bien encore patate résistent fièrement au froid cachés sous terre ou par leur bouclier de feuilles. Et moi j'ai envie de soupe, de bonne soupe gourmande et réconfortante aux légumes du jardin.



Mais en automne, dans la cuisine, il n'y à pas que les soupes avec les légumes du jardin qui sont les bienvenues, les poêlées aux saveurs d'automnes se font aussi attendre. Simples, rapides, conviviales et gourmandes elles ont tout pour plaire et font la part belle aux légumes ou aux fruits même !
Et ce n'est pas la belle Nathalie de Cuisine pour Voozenoo qui me contredira qui après mon ami Nicolas de Ma cuisine à moi reprend les rennes de la Bataille Food pour la...50 ème édition !



En effet, Nathalie à choisie comme nouveau thème les poêlées d'automne parce qu'elle aussi elle adore ça ! Alors je suis heureux de profiter des vacances pour lui proposer une recette qui j'espère lui plaira car nous elle nous à énormément plu ! Mais avant de vous en dire plus petit rappel sur la Bataille Food ?
La Bataille Food est un défi culinaire initié par Jenna du blog Bistro de Jenna. Les participants se creusent le cerveau culinaire sur le thème choisi par le parrain ou la marraine du mois. La recette doit être inédite et postée le 1er mercredi du mois à partir de 18h.


Et maintenant voici ce que je vous propose aujourd'hui, une délicieuse Chakchouka verte bien parfumée et savoureuse qui ravie et dépayse les papilles tout en restant bien les pieds sous la table.
Affrontant le froid d'une journée d'automne je suis allé récolter dans mon jardin quelques feuilles de betteraves et de blettes qui avaient les oreilles qui fanaient de froid, un poireau, ciboulettes et des œufs tout frais. Quelques oignons plus tard et me voilà en train de me réchauffer dans la cuisine.


Cette chakchouka verte est parfaite pour ne pas gaspiller les feuilles de blettes ou de betteraves que nous avons souvent l'habitude de jeter. Elle est en plus simple, rapide et extrêmement savoureuse.
Elle n'a pas fait très long feu ici, il n'y en avait même pas assez pour vous dire et mes gourmands en ont redemandés ! Elle faisait partie d'un petit repas composé de mets Israélien que j'avait réalisé et dont je vous parlerez très bientôt.


En attendant, si ont dégainaient nos poêles pour se faire une bonne chakchouka et chasser le froid de notre esprit et de nos foyers ?
Alors vous êtes prêts ?


A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!! 
( pour 8 personnes )

Recette:

- 12 cl d'huile d'olive
- 1 oignon
- 2 branches de cébette 
- 1 poireau
- 6 gousses d'ail
- Sel/Poivre
- 1 piment
- 3 brins de ciboulette
- 1 càc de graine de coriandre
-  35 gr de feuilles de blette
- 35 gr de pousses d'épinard
- 35 gr de feuilles de betterave
- 2 CàS de jus de citron
- 1 poignée d'herbes (persil, thym, sauge, coriandre, cumin)
- 120 gr de crème fraîche
- 8 œufs (1 par invité, à varier selon les goûts)
- 200 gr de feta

Commencez par émincez l'oignon, les branches de cébette, le poireau, les gousses d'ail, le piment et la ciboulette.
Versez l'huile d'olive dans une poêle et faites revenir l'oignon et l'ail avec les graines de coriandre jusqu'à ce qu'ils soient dorés.
Ajoutez la cébette, le poireau et la ciboulette, mélangez et laissez cuire quelques minutes.
Retirez la nervure centrale des feuilles de blette, d'épinard et de betterave, puis coupez grossièrement les parties vertes et ajoutez-les dans la poêle et arrosez du jus de citron.
Mélangez et laissez cuire jusqu'à ce que les feuilles réduisent.
Ajoutez les herbes, le piment, le sel et le poivre, mélangez de nouveau et prolongez la cuisson 2 à 3 minutes.
Versez la crème, mélangez bien et laissez cuire et réduire quelques minutes, puis cassez les œufs dans la poêle et laissez cuire 4 à 5 minutes.
Salez et poivrez les jaunes d'œufs.
Coupez la feta en morceaux et disposez-les sur la chakchouka.
Parsemez de quelques feuilles de persil et/ou de coriandre fraîche et servez sans plus attendre.
Bon appétit !!!



Une chakchouka inspirée par le nouveau magasine Youfoodmag que je vous conseille vraiment, et remis à ma sauce.
Celle-ci change de la chakchouka rouge originale à base de poivrons et de tomates, tout aussi goûteuse et parfumée elle fait part belle aux légumes verts et surtout aux feuilles qu'ont à l'habitude de ne pas consommer. Rapide et très efficace, la chakchouka est un plat conviviale à partager, qui réchauffera les cœurs et le corps.



Et si je vous emmenez avec moi déjeuner à Tel-Aviv grâce à Youfoodmag et découvrir d'autres mets tout aussi gourmands et savoureux dont je vous ai montré un petit aperçu plus haut ?
A suivre dans un post très prochain !!!

Voici la liste des autres magnifiques participations:

Nathalie de Une cuisine pour Voozenoo – Jenna du Bistro de Jenna – Carole de Ramène la popotte – Sarah de Play with food – Sylvie de La table de Clara – Lova de Graine de faim Kely – Léa de Le Repaire des Ventres Faims – Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaises – Lilie de La cuisine maison et pourquoi pas moi? – Marie de United Colours of Macarons – Marie-Laure de Biodélices – Seb de Poivré Seb – Maggy de Mag Kitchenette – Martine de Grain de sel et gourmandise – Hélène de Keskonmangemaman? – Gordana de Des recettes à GogoCraquounette avenue –  Les Gralettes – Catalina de Le blog de Cata – Emeline  de Vite fait … bien cuisiné – Nicolas de Ma cuisine à moi – Aurélie de J’ai toujours aimé le jaune moutarde – Rosa de La cuisine de Rosa – Rita de Au cochon heureux – Poppy de Poppy Seed Channel – Delphine de Oh, la gourmande – Justin de The Garden Of DelightsRégal de paresse – Océane de Bonsaï Food – Emilie de Emilie Sweetness – Chantal de La cuisine de Blanche – Christelle de La cuisine facile de Chris – Lic de Aussi délicieux qu’un gâteau –  Béatrice de Popote et Nature – Florence de Au fil du ThymMiam Miam & Yum – Sabrina de Sab’n’Pepper – Alaro de Mes petites recettes préférées – Cyrielle de Cyrielle Gourmandise –Christine de Pause Nature


Et vous, vous aimez ça l'automne ???