samedi 23 septembre 2017

Strudel aux figues et raisins



Si il y a bien une saison qui passe très, même trop vite et qui mériterai de durer plus longtemps c'est bien celle des figues ! Ces magnifiques petits fruits avec leur douce peau parfumée et leur chair sucrée comme du miel et extra parfumée !!!
Moi j'en suis juste fan.... que dis-je, j'en suis dingue !


Du coup quand cette belle mais courte saison est là, j'en profite un maximum et à toutes les sauces aussi bien salée (en pizza, tartines, cakes...) que sucrée (tarte, gâteaux, financier...), mais je les adore par dessus tout juste comme ça avec quelques amandes ou de la purée d'amandes complètes, dans des smoothies ou sur un porridge !!! 
C'est encore une fois un fruit passe partout qui nous ravi à chaque fois !


Mais je trouve que le prix de ces petits bijoux sucrées et parfois bien trop élevée !
Alors ont se limitent à quelques figues pour avoir sous la main pour se régaler (snif, je n'est malheureusement pas encore de figuier dans mon jardin), mais seulement voilà qu'un beau jour, une très belle surprise m'attendait à la maison, ce genre de surprise qui te rempli le coeur de joie et t'illumine pour toute ta journée.


Et qu'elle belle surprise cela était-ce puisqu'il s'agissait d'une bon gros cageot de figues blanches et de raisins chasselas du jardin de nos cousins !!!
Une montagne de belles figues charnues, sucrées et gorgées de soleil s'offraient à moi et me laisser mille idées pour les préparés. Il était or de question que j'en perde une seule !


Alors, beaucoup sont passées en smoothies, d'autres dévorés juste comme cela, ou en pizza, en cake et en salade. Mais j'avais envie de quelques choses d'encore bien plus gourmand que tout cela pour déguster ces petites merveilles, alors j'ai profité de l'occasion de la venue de mes cousins pour préparer et partager avec eux un strüdel avec leurs figues et raisins pour les remercier et en même temps se régaler !


Le strudel est un dessert autrichien avec une pâte fine, traditionnellement à base de pommes, cannelle et raisins secs.
Ici, c'est une tout autre version que je vous propose, un strudel pour profiter des dernières figues, aux raisins et cannelle, une gourmandise parfaite pour continuer de passer tout doucement de la saison estivale à la l'automne.


La recette est relativement simple mais comporte une étape qui peu paraître un peu difficile et technique, celle du façonnage. Mais en fin de compte, c'est quelque chose de tout à fait réalisable, un peu de patience, de délicatesse et le tour est joué, vous verrez ;)


Je vous promet que ce n’est pas si compliqué et que c’est une étape tout à fait surmontable.

Une pâte fine, caramélisée croquante et friable à l'extérieur et fondante à l'intérieur, une garniture riche en saveurs, en fruits qui ont légèrement compotés et caramélisés, et bien parfumée, un bon petit goût de cannelle et de noisettes, et le dessous du strudel tout caramélisé, un harmonieux mélange de saveurs, de textures qui offre un rendu absolument divin et addictif.


Chaque cuillerées réchauffent, nous attirent à attaquer une nouvelle fois notre part et ne nous laisse pas le temps de voir que l'on à déjà terminer celle-ci. La pâte fine bien gourmande permet de sublimer et de laisser la place principale aux fruits de la garniture, la cannelle et la poudre de noisettes viennent relever les fruits et apporter des arômes plus qu'agréables.


Ce strudel tout gentil et diabolique à la fois, à fait l'unanimité totale auprès de tout les convives et nous, un pur délice, délicieusement parfumé, savoureux et aux chauds parfums d'automne. Une belle façon de consommer les figues et les raisins différemment. 


A déguster avec une bonne tasse de thé ou de chocolat, à l'heure du goûter ou en dessert, tel quel ou avec un peu de crème fraîche sucrée ou une boule de glace à la vanille, seul ou à plusieurs, ce strudel ne vous laissera pas indifférent et vous charmera pour le plus grand plaisir de vos papilles !


Alors si ont passaient à la recette avant que la saison ne s'achève ???


A Vos Marques ??? Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour un grand strudel de 6 à 8 personnes )

Recette:

Pour la pâte:

- 300 gr de farine
- 1 jaune d’œuf
- 5 gr de sucre 
- 4 cl d’huile d'olive ( ou une huile neutre si vous préférez )
- 10 cl d’eau
- 1 pincée de sel

Versez la farine dans un saladier ou le bol d'un robot, et creusez un puits.
Versez au milieu le jaune d’œuf, l’huile, l’eau, et sur les bords de la farine le sel et le sucre (le sel et le sucre ne doivent pas être en contact).
Mélangez délicatement l'ensemble.


Formez une boule de pâte et enveloppez-la dans un film alimentaire.
Placez au réfrigérateur pendant 1h30 minimum.

Pour la garniture:

 - 300 gr de figues fraîches (choisissez des fruits bien sucrés de préférence)
- 150 gr de raisins à petits grains type chasselas
- 1/2 càc de cannelle en poudre

Lavez et essuyez les figues puis coupez-les en rondelles.
Egrappez le raisin lavez-le, puis laissez-le s’égoutter.
Coupez les grains en deux selon leur taille.
Placez les figues et les raisins dans un saladier, ajoutez la cannelle est mélangez bien délicatement le tout, pour que les fruits s'enrobent bien tous de cannelle.
Réservez.


Pour la finition et le montage:

- 50 gr de beurre 1/2 sel
- poudre de noisettes (50 gr environ)
- 50 gr de sucre roux

Préchauffez votre four à 210°c.
Faites fondre le beurre au micro-onde ou sur feu doux et laissez-le refroidir à température ambiante.
Etalez un grand linge sur une table celui-ci doit être suffisamment grand pour pouvoir accueillir la pâte qui sera étalée en un grand rectangle, saupoudrez-le de farine.
Déposez la pâte au centre du linge et étalez-là le plus finement possible à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, attention de ne pas la trouer !




N’hésitez pas à fariner légèrement pour vous faciliter le travail, la pâte doit être quasi transparente.
Soyez patient et délicat, c’est une étape minutieuse mais qui fera la garantie et la réussite de votre recette.
Vous devez obtenir un très grand, large rectangle de pâte presque transparente, vous devez voir le torchon à travers, mais celle-ci ne doit surtout pas être trouée.



Mettez le petit côté face à vous et badigeonnez la pâte avec la moitié du beurre fondu refroidi, saupoudrez ensuite de poudre de noisettes et de la moitié du sucre roux.



Déposez ensuite la garniture fruits+cannelle sur toute la largeur.



Maintenant, aidez vous du linge, soulevez celui-ci pour pouvoir rouler le strudel.
Et répétez cette opération jusqu’à ce que le strudel soit totalement roulé ( un peu le même principe qu'un gâteau roulé ).



Quand le strudel est roulé, repliez les deux extrémités sous le strudel puis déposez-le sur une plaque à pâtisserie en silicone ou recouverte d’un papier cuisson.




Badigeonnez ensuite le dessus du strudel avec le restant de beurre fondu et saupoudrez du restant de sucre roux.





Enfournez ensuite pour 35 à 40 minutes environ.
Si votre strudel à tendance à noircir, éteignez le four et laissez le strudel 5 minutes à four éteint.
Quand il est cuit, faites-le refroidir sur une grille.

Puis dégustez légèrement tiède ou froid !!!



Légèrement tiède, la cuisine emplie des parfums enivrants et chauds de cannelle, d'automne, la croûte du dessus et du dessous toute caramélisée et croustillante, une bonne tasse de thé fumant à côté et vous serez désormais prêt à affronter l'automne !



La garniture richement fruitée et pleines de saveurs, mêlée à une pâte croustillante, friable et à la fois fondante vous attirera sans cesse jusqu'à la dernière miette.
Seul ou accompagner d'une bonne cuillerée de crème fraîche légèrement sucrée ou d'une boule de glace vanille ce strudel de saison vous saisira les papilles de bonheur.



Le strudel et un dessert modifiable à l'infinie aussi, si ce n'est plus la saison des figues, pourquoi ne pas les remplacer par des prunes, des poires ou bien encore simplement des pommes ?
Vous pouvez également varier les épices comme il vous chante selon vos humeurs et envie, et bien sûr vous pouvez aussi ne pas en mettre !
Ici j'ai utilisé du raisins chasselas que m'avait très généreusement offert mes cousins avec les figues, mais libre à vous de changer la variété de raisins tant que ceci ont des grains plutôt petits.



En soi ce dessert n'est vraiment pas très compliqué, la partie la plus délicate étant d'étaler la pâte le plus finement possible sans la trouer et de rouler le strudel, mais avec de la patience, de la délicatesse je ne me fait pas de soucis, vous y arriverez avec de magnifiques et délicieux résultats !!!
Vous pouvez aussi très bien réaliser ce strudel la veille pour le lendemain en le faisant légèrement réchauffer au four pour une version tiède ou en le dégustant complètement froid, les arômes ne se seront que plus développés.



J'aime beaucoup le style et la forme simple du strudel qui cache en son intérieur un style bien plus esthétique, j'adore la découpe de celui-ci qui offre une vrai merveille pour l’œil également.
J'ai hâte de tester cette hiver d'autres versions avec différents fruits, une variante au kakis, kiwi, cannelle et fruits confits me tenteraient bien...affaire à suivre ;)



Mais si il y a une chose qui est sûr, c'est que la saison des figues et bien trop courte et qu'il faut absolument en profiter le maximum, alors vous testez avant que la saison ne s'achève ???



Et vous, la saison de quel fruit trouvez vous trop courte ???

samedi 16 septembre 2017

Résultat de la très gourmande Bataille Food#48...



Coucou les ami(e)s gourmands !!!
Tout d'abord, je tenais à m'excuser du retard que j'ai pris pour cette magnifique aventure qu'est d'être le parrain de la Bataille Food !
Il faut dire que j'ai était pris par le temps, tout d'abord la rentrée scolaire, ensuite panne d'internet à la maison... tout cela m'a donc bien empêché de vouloir partager le résultat de cette magnifique édition de la Bataille Food #48 dans les temps que je voulais.

Mais ne vous inquiétez, je ne vous ai pas oublié, loin de là, et voici enfin arrivé le moment tant attendu de découvrir qui sera le tout nouveau parrain ou marraine ;)
Tout d'abord je dis un grand merci à Jenna du Bistro de Jenna, initiatrice de la Bataille Food, de m'avoir accordé du temps pour passer le flambeau malgré mes imprévus, et bien sûr aussi un immense grand et gros merci à Lova de Graine de faim Kely! de m'avoir nommé parrain de cette édition de la Bataille Food. Ce fut une magnifique expérience qui m'a fait énormément plaisir et que j'ai adoré !

Et je remercie aussi tous les participants de cette Bataille Food qui ont magnifiquement bien joués le jeu et m'ont proposés des recettes très très très intéressantes et gourmandes !!!
Vous avez étaient 37 à vous inscrire, et avec vos imprévus à vous aussi il y a eu 32 participations, merci d'avoir était aussi nombreux à jouer le jeu !
Vous m'avez vraiment épaté et mis l'eau à la bouche, pour tout vous dire, je vais essayer de tester toutes vos recettes pour les prochains goûter tellement elles sont géniales !!!
Vous ne m'avez vraiment pas facilité la tâche avec vos superbes recettes.

Bref, vous avez grandement assurés, mais stop les blablas, il y a eu assez de temps perdus alors voici les résultats de cette éditions, j'ai fait un petit classement des recettes qui m'ont bien chatouillées l'œil et l'estomac, alors ont est partis pour les résultats !!!

* Le goûter le plus original  revient à Recettes de mumu et ses originales gaufres salées à la fourme d'Ambert et confiture d'abricots.
* Le goûter d'enfance revisité par excellence revient à MaggKitchenette et ses barres chocolatées aux céréales. 
* Le goûter qui arrive à la troisième place revient à Toque de Choc avec son magnifique kinder bueno qui n'a rien à envier aux industriels 
* The goûter gros gros coup de cœur qui arrive à la seconde place revient à Qui a volé les tartes ? avec ses adorables, très gourmands et très tentant oursons en guimauves qui ont fait remonter que de souvenirs et qui m'ont mit l'eau à la bouche.

Et enfin, voici le moment tant attendu, l'heure pour moi de passer le relai de la Bataille Food !!!
Alors roulement de tambours, applaudissements et félicitation à Ma cuisine à moi avec sa divine pâte à tartiner choco/noisettes qui a su charmer mon cœur gourmand et me mettre l'eau à la bouche avec beaucoup de souvenir liés à la pâte à tartiner ( Trop trop hâte de l'essayer et de la goûter, j'avais tellement envie que mon doigt traverse l'écran )


Alors encore un immense merci à vous tous pour votre compréhension, votre patience, vos magnifiques participations et d'être aussi géniaux !!!
J'espère que cette Bataille Food vous aura donné pleins de gourmandes idées de goûter, et à très vite pour la nouvelle édition chez Ma cuisine à moi, en attendant voici un petit tableau récapitulatif des recettes. 

Polenta à la tomate, épinard et champignon




Parfois, j'ai un mauvais rapport avec un certain aliment, ou certains plats ou autres étant petit....
Mais en grandissant, ces choses que je pouvais détester peuvent devenir mes meilleurs amis lors du repas et même mes choses préférés.


Le fromage de chèvre par exemple, je détestais ça, maintenant, c'est mon fromage préféré, les fruits et légumes, je n'en étais pas fan, aujourd'hui je ne pourrais plus m'en passer. 
Les aubergines, poivrons et tomates je ne pouvais même pas les voir, maintenant ce sont mes légumes préférés et je pourrais en manger tout les jours !


Je trouve cela plutôt drôle comme nos caractères, envies, idées... peuvent changer au fil des âges, la vie réserve bien des mystères et de drôle de chose parfois.
Et justement, jusqu'à présent j'avais une mauvaise expérience de la polenta, peut être mal préparée ? Sans goût ou autre ?? Mais çà, c'était avant...


...Avant cette polenta à la tomate, épinard et champignon qui est un vrai délice !
Je me suis inspiré de la recette de Besly trouvée sur YouFoodMag, pour me réconcilier avec la polenta, et ce fut une vraie révélation. 
Un délicieux plat pleins de saveurs, qui à du goût, une polenta bien crémeuse, parfumée et pas fade du tout au contraire on se resservirait avec grand plaisir.


Associé à une sauce tomate bien parfumée, à des champignons pour un petit goût fumé, des épinards pour un peu de verdure, des câpres et du parmesan pour encore plus de gourmandise, cette polenta devient un plat végétarien savoureux. 
Si vous n'êtes pas très ami(e) avec la polenta alors je vous conseil d'essayer cette recette, elle vous réconciliera à coups sûr pour le plus grand plaisir de vos papilles !!!




A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
( pour 4 personnes )

Recette:

- 400 gr de tomates fraîches
- 6 tomates séchées 
- 3 gousses d'ail
- 10 champignons de Paris
- 2 bonnes poignées de pousses d'épinard 
- 1 verre de polenta à cuisson rapide
- 2 verres d'eau
- 2 verres de lait d'amandes (ou à défaut tout autre lait végétal ou même animal)
- câpres
- parmesan
- Sel/Poivre
- Huile d'olive

Coupez les tomates fraîches en dés et les tomates séchées en lamelles.
Epluchez et hachez les gousses d'ail.
Versez un filet d'huile d'olive, les tomates et l'ail dans une casserole et faites cuire à feu doux pendant 15 minutes.
En attendant, brossez les champignons pour les nettoyer et coupez-les en deux ou en quatre selon leur taille.
Commencez à les faire cuire dans une poêle à sec (sans matière grasse).
Lorsqu'ils commencent à rendre leur eau, ajoutez les épinards et un filet d'huile d'olive et laissez cuire 3 à 4 minutes, les épinards doivent fondre légèrement.
Coupez le feu et réservez au chaud.
Faites cuire la polenta dans une casserole, pour cela, versez les deux verres d'eau et les deux verres de lait, salez puis portez à ébullition.
Dès que le mélange bout, baissez le feu et versez la polenta en pluie.
Mélangez jusqu'à épaississement, ajoutez une bonne cuillère à soupe de parmesan, salez, poivrez et mélangez bien.
Dressez la polenta dans une assiette creuse, arrosez de la sauce tomate, de quelques champignons, des épinards poêlés et de petites câpres.
Terminez par un peu de parmesan râpé et servez sans attendre !


Voilà de quoi se régaler rapidement et simplement.
Un bon petit plat chaud pour fêter l'arrivée de l'automne.
Pour une polenta encore plus crémeuse, vous pouvez incorporez une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse en milieu de cuisson puis mélanger.
Le lait d'amande apporte une petite note à la polenta très agréable, mais si vous n'en avez pas tout autre lait pourra convenir.


Je vous en sert une assiette ???


Et vous, vos goûts ont-ils changés ???

lundi 11 septembre 2017

Orecchiettes au pesto de brocoli et mollica au citron


Le mois de septembre est arrivé avec tout ses fruits et légumes et son climat un peu plus frisquet aussi et la pluie.
Passer des fortes chaleurs que l'on a eu ces dernières semaines à presque pas plus de 15°c d'un coups... les joies de la nature :)



Même si pour moi, mon mois préféré en matière de fruits et légumes et l'été avec tout ces beaux et bons légumes du soleil et fruits rouges... l'automne est sa chaleur douce en cuisine me plaît bien aussi, la saison des légumes plus anciens, rustiques et plus résistant au froid.



Quand j'étais petit allez savoir pourquoi je n'étais pas très légumes verts, un peu comme tout le monde étant enfant d'ailleurs non ? La couleur ne donnait pas très envie ? Pas très bonne réputation ?
Mais en tout cas maintenant j'adore ça comme tout les légumes, bon je ne parle pas des choux de Bruxelles, ça, c'est une autre histoire et je crois que je ne m'y ferai jamais !



En y pensant maintenant je me demande comment j'avais fait pour ne pas aimer les brocolis plus tôt ! Ils peuvent se prêter à tant de recettes pour les sublimer, avec du chèvre frais et des amandes c'est vraiment excellent !
Du coup cette année dans notre jardin, nous avons planté des brocolis et des choux romanesco dont j'adore leur look, avec leur couleur vert flashy et leur jolies petites branches en formes de sapins ils me font penser à une forêt enchantée. Et quel bonheur de retrouver quelques mois plus tard au milieu de leur feuille de magnifiques bouquets de brocolis et de belles forêts de choux romanesco !



Tout content de la cueillette du jardin, il me fallait maintenant trouver une petite idée pour sublimer c'est beaux brocolis ou choux romanesco.
Je me suis donc empressé de zyeuté Pinterest et de feuilleter mon magazine préféré du moment YoufoodMag. Et la bam je me suis retrouvé nez à nez avec une superbe recette de Dorian Cuisine qui avait comme ingrédient star les brocolis, c'était parfait !




Et parce qu'on ne peut pas me changer, je suis un grand mangeur de pâte, j'adore ça à toutes les sauces, préparations, recettes... je pourrai en manger à chaque repas d'une manière différente et d'une variétée de pasta différentes tellement il y en a ! Et la recette que proposer donc Dorian était des orrechiettes au pesto de brocolis avec une mollica au citron, que j'ai très légèrement remis à mon goût car elle était déjà parfaite comme ça.



Je vous avez déjà parlé de mollica ICI et c'est vraiment très bon, dans des pâtes cela apporte du croustillant, une texture et de la mâche en plus tout en apportant une note citronné et des saveurs très agréables. Des pâtes al dente mélangées à un pesto de brocolis et de basilic du jardin très savoureux et qui change du pesto traditionnelle et permet de cuisiner les brocolis d'une autre façon, c'était vraiment parfait.


Le mélange de saveurs, brocolis, basilic, citron offre un plat de pasta parfumé, pleins de couleur et délicieux, tout en étant simple et rapide à préparer que demander de mieux ?
Une recette de pâte qui change un peu et qui permet d'utiliser les brocolis d'une belle et bonne manière. La mollica apporte vraiment un grand plus aux pâtes et un croustillant très agréable.



Cuisinez un beau plat de pâte avec les beaux légumes et les herbes aromatiques du jardin fraîchement cueillis est vraiment un vrai plaisir et donne aux plats un goût inimitable et unique !
Mais cela n'empêche en rien d'acheter les produits sur un marché a un bon petit producteur ce sera tout aussi savoureux.
L'important est de se régaler et d'être transporté vers la Dolce Vita le temps d'un bon plat de pâte alors vous décollez en Italie avec moi ???



A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
 ( pour 3 personnes )

Recette:

Pour la mollica au citron:

- 90 gr de mie de pain de campagne bien sèche
- 2 CàS d'huile d'olive
- 1 belle gousse d'ail
- les zestes d'un citron

Râpez le pain à l'aide d'un râpe à gros trous.
Coupez l'ail en tranches sans l'éplucher. Versez la moitié de l'huile (1CàS) dans une poêle en fonte ou antiadhésive, faites chauffer à feu doux et ajoutez l'ail.
Faite-le dorer rapidement en remuant régulièrement., incorporez ensuite le pain et laissez-le dorer en remuant constamment en "cassant" le pain s'il reste de gros morceaux.
Quand celui-ci est doré, salez et poivrez, arrosez de l'huile d'olive restante et laissez sur le feu quelques instants en remuant sans arrêt.
Ajoutez le zeste de citron et réservez dans un bol.

Pour le pesto de brocoli:

- 1 beau bouquet de brocoli
- 1 gousse d'ail
- 1 CàS de pignons de pin torréfiés (dorés à sec à la poêle)
- 4 tiges de basilic effeuilé
- 1 CàS de parmesan finement râpé
- 1 CàS de jus de citron
- 2 CàS d'huile d'olive

Taillez le brocoli en fleurettes puis coupez les bouquets en deux.
Faites-les blanchir 5 minutes dans une casserole d'eau bouillante, égouttez-les et réservez.
Ne jetez pas le pied, épluchez-le pour ne gardez que le cœur puis coupez-le en gros morceaux.
Faites cuire le pied pendant 3minutes dans une grande casserole d'eau chaude, ajoutez les bouquets et poursuivez la cuisson 2 à 3 minutes.
Egouttez le brocoli, versez-le dans un grand saladier d'eau froide et égouttez de nouveau.
Mixez ensemble la gousse d'ail épluchée, les pignons de pin et le basilic.
Ajoutez le pied de brocoli et 2 ou 3 fleurettes et mixez de nouveau.
Ajoutez le parmesan, le jus de citron et l'huile d'olive, un peu de sel et de poivre.
Mixez de nouveau légèrement et réservez le pesto.

Pour les pâtes:

- 300 gr d'orecchiette
- Sel et Poivre

Faites cuire les pâtes en suivant les indications inscrites sur l'emballage.
Egoutte-les rapidement et mettez-les dans un grand saladier.
Incorporez le pesto et les petits bouquets de brocoli en mélangeant délicatement.
Terminez en saupoudrant de mollica et décorez de quelques feuilles de basilic, arrosez d'un filet d'huile d'olive et servez immédiatement.

Buon Appetito !



Un bon plat de pasta pour les soirées chaudes d'automne ou pour tout les amoureux de pâtes.
Une très bonne variante du pesto verde classique, a refaire sans hésiter et la mollica une très très belle découverte dans un plat de pâte qui apporte vraiment un bon quelque chose !


Le pesto se conserve très bien une bonne semaine dans un petit pot hermétique, pour cela versez un peu d'huile d'olive sur le dessus de votre pesto jusqu'à se qu'il soit recouvert, cela permettra la conservation, et a chaque utilisation, remuer bien le pesto pour tout mélanger, l'huile retournera sur le dessus automatiquement.
A défaut d'avoir du brocoli vous pouvez le remplacer par du choux romanesco pour un effet similaire.
Remplacer le pain de campagne par n'importe quel autre type de pain, mais les pains moins raffinés sont préférable dans cette recette, et à défaut d'avoir des orecchiettes utilisez des spaghettis, tagliatelles, pennes... des pâte qui s'enrobent bien de sauces.


Maintenant nous sommes prêts a attaquer la belle saison qu'est l'automne et de ses feuilles virevoltantes, des arbres se dénudant et du léger vent frisquet qui s'installent.
Une petite parenthèse en Italie le temps de savourer ce plat pour notre plus grand bonheur, alors à vos casseroles et bonne cuisine ;)


Et vous, vous n'étiez pas très légumes verts aussi ???