lundi 31 juillet 2017

Clafoutis aux abricots & lavande


J'aime me sentir comme dans le Sud, entendre les cigales chanter, flâner sous le soleil....
Mais dans ma campagne c'est plutôt les sauterelles et les grillons qui chantent remplaçant les cigales.


Mais à défaut d'avoir des cigales, j'ai de la lavande devant la maison, alors tout en humant son délicat parfum, je flâne au soleil et écoute le chant des sauterelles et des grillons, et oui c'est ça la Provences de ma campagne !!!


Cette lavande qui lors de la période estivale prend bien son temps pour fleurir, et comme un signe du début des vacances, du soleil, de l'été, elle emmène un peu de chaleur et de Sud. Elle donne envie de partir rejoindre les grands près violets de ces lointaines cousines Provençales. Elle vient prêter main forte au thym sauvage pour parfumer l'air de notre campagne.


Cette lavande, je ne sais depuis combien de temps elle se trouve là, elle y était bien avant moi peut être ??? Pour moi ce n'était qu'une simple plante, une simple plante qui sentait bon, une plante qui décorer l'extérieur de la maison, une plante qui venait du Sud. Son intérêt s'arrêtait là pour moi, elle venait l'été et repartait à l'automne jusqu'à l'année suivante.


Puis un jour d'été quand j'était petit mon frère enleva une petite fleur de lavande de son brin et de son enveloppe et suça l'arrière de la fleur et il me dit que c'était bon, ça avait un petit goût sucrée. Alors curieux, je l'imita et effectivement c'était sucrée, je venais de découvrir qu'elle n'avais pas qu'un intérêt visuel, mais qu'elle en avait aussi un gustatif, et je coupai alors des brins et en aspirai ce petit goût sucrée nouveau, semant des fleurs de lavandes une fois qu'elles n'avaient plus de sucre comme le petit poucé.


Puis en grandissant, je découvris peu à peu tout l'étendu de ces intérêts gustatif et appris qu'elle pouvait s'utiliser de mille et une façon afin de sublimer et de donner un parfum délicat, apporter une note florale subtile à un dessert ou bien même un plat.
Alors un jour je me suis dit, et si cette lavande n'apportait pas le Sud juste par sa présence, là, dehors, et si elle l'apportait aussi dans l'assiette et pour les papilles ???


En plus, la lavande s'accordait merveilleusement bien aux fruits d'été, il fallait absolument que je teste ça et que je découvre un nouveau duo à enregistrer dans les bonnes associations, alors ni une ni deux j'allais l'associer à l'abricot dans un clafoutis !!! Oui dans un clafoutis mon dessert souvenirs d'enfance préféré, le clafoutis aux cerises de ma mamie, mais pour moi je ne pourrai jamais faire un clafoutis aux cerises, je laisse cela à ma mamie qui fait le meilleur que j'ai pu goûter, alors à défaut de mettre des cerises dans un clafoutis ce sont des abricots avec de la lavande qui s'y retrouvent.


Je vous présente donc aujourd'hui un clafoutis aux abricots & à la lavande. Un délicieux clafoutis, ferme et fondant en bouche, délicatement parfumé à la lavande, juste ce qu'il faut pour ne pas avoir un goût de savon en bouche, un parfum très subtil qui vient timidement accompagner la petite acidité des abricots. Des abricots entiers qui fondent en bouche et laissent exploser leur saveurs.


Comme dans le clafoutis aux cerises, je me suis dit pourquoi ne pas laisser les abricots entier avec le noyau afin de ne pas détremper le clafoutis, de garder tout ces arômes et puis ce que j'aime avec le clafoutis, c'est compter le nombre de noyaux que l'on a pour savoir qui à manger le plus de fruits et celui qui en a le plus fait le prochain, pas vous ? :) Et bien c'est juste top, de ce fait les abricots restent bien juteux et ne détrempent pas le clafoutis et cela donne un clafoutis riche en fruits et gourmandises, comme j'aime !!!


Et voilà que cette lavande qui passait son été tranquillement, là, devant chez moi, invitant à humer son parfum et écouter le chant des sauterelles et grillons au soleil, qui transformer cette petite partie de notre ferme en champs ensoleillés de lavandes du Sud, c'est un jour retrouvé dans un bon clafoutis avec des abricots, un clafoutis à manger sans modération pour faire le plein de vitamines et se sentir comme dans le Sud ;)


A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour 4 à 6 personnes )

Recette:

- 80 gr de farine
- 20 gr de Maïzena
- 30 cl de lait d'amandes ( ou tout autres lait végétal ou même animal )
- 3 œuf
- 50 gr de sucre
- 1 pincée de levure
- 1 pincée de fleur de sel
- 1 CàS de rhum (facultatif, vous pouvez remplacer par de la fleur d'oranger ou ne rien mettre du tout, mais que j'aime son petit goût dans le clafoutis )
- 4 brins de lavandes fraîche + 1
- 8 abricots
- 1 sachet de sucre à la fleur d'oranger ( ou à défaut si vous n'en avez pas, du sucre vanillé )

Préchauffez votre four à 210°c.
Beurrez ou huilez et farinez un moule à manqué, sauf si vous utilisez un moule en silicone.
Dans une casserole, portez à ébullition le lait avec les 4 brins de lavandes, une fois à ébullition, éteignez le feu, couvrez et laissez infuser 15 à 30 minutes.


Mélangez la farine, la levure, la maïzena et le sel. Ajoutez les œufs et le lait filtré afin de retirer les brins de lavande ainsi que le sucre et le rhum, mélangez bien jusqu'à obtenir un mélange homogène.



Emiettez un brin de lavande dans la pâte, mélangez bien.
Rincez et séchez les abricots dans un torchon. !Ne le coupez pas en deux! Déposez-les entiers dans un plat.


Recouvrez ensuite avec l'appareil à clafoutis à la lavande.


Saupoudrez d'un sachet de  sucre à la fleur d'oranger ou vanillé et enfournez pour 30 minutes de cuisson, puis réduisez le thermostat à 180°c pour les 10 dernières minutes de cuisson.
Laissez refroidir le clafoutis avant de le servir et de vous régaler !!!


Un clafoutis comme je les aime, avec les bords un peu boursouflés, gonflés, généreux en fruits, ferme au toucher, qui se tient à la découpe et qui fond en bouche.


Le fondant de la pâte à clafoutis subtilement parfumée à la lavande avec l'abricot entier qui garde son jus, explose en bouche avec sa petite acidité, c'est comment dire.... trop bon !!! Je vous confirme et conseille de laisser l'abricot entier contrairement à d'autres recettes de clafoutis aux abricots que vous pourrez trouver.


La pâte n'est pas détrempée. J'ai adoré l'association délicate de la note florale de la lavande avec l'abricot dans un clafoutis bien gourmand.


Attendez bien que le clafoutis soit froid pour le déguster et profiter pleinement de ses saveurs. Le mieux, pour que les parfums puissent plus se développer et s'exprimer le maximum en bouche et de laisser le clafoutis une nuit au frais. Il est donc encore meilleur le lendemain.


Voilà, maintenant chaque été je regarde mon plant de lavande différent et fait un petit tour dans le Sud tout en restant dans ma campagne et en écoutant le chant des sauterelles.
Je vous en offre une part ???


Et vous, découvrez vous aussi de nouvelles choses qui peuvent se déguster ???

2 commentaires:

  1. En bonne limousine je vais te dire que c'est une flogarde et non un clafoutis mais également qu'il a l'air délicieux :-)
    Ton idée de garder les noyaux - comme pour les cerises - m'a bien fait sourire. Côté technique cela évite effectivement de détremper la pâte... et c'est plus facile à trier que les noyaux de cerises ;-)

    Belle journée

    Gabrielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi, mais oui tu as tout à fait raison de le faire remarquer, car c'est vrai l'appellation "clafoutis" est réservée aux cerises :)
      Merci beaucoup, oui trouve garder les noyaux apportent tout le charme et plaisir à ce genre de dessert :)
      Bon week-end
      Bizzzzz

      Supprimer

Un Avis? Une remarque ? Suggestion ? Merci de laisser un pt'it mot ;)