Articles

Affichage des articles du octobre, 2017

Tiramisu aux fruits rouges {Biscuits cuillères maison}

Image
Encore et toujours mes framboisiers et fraisiers résistent à l'automne et ne me quittent pas !
Cette semaine j'ai a nouveau pu récolter 3 bons saladiers de framboises et 2 de fraises, que du bonheur de pouvoir en profiter encore et encore, il faut dire que c'est tellement bon !!!


Quand se soumettrons ils au froid et à l'automne ? Il faut dire qu'ils sont coriaces et plus tout jeunes maintenant ces plants de framboisiers et de fraisiers, pour certains, ils sont mêmes sur cette Terre depuis bien longtemps avant moi, alors c'est qu'ils ont du en connaître des temps glacials, d'horrible nuit de gèle, des saisons, des tempêtes...


Mais je pense qu'ils n'avaient encore jamais vu le climat de ces jours-ci, des températures estivales fin Octobre, presque début Novembre, et qu'ils n'avaient encore jamais été productifs aussi longtemps, sur pieds aussi longtemps même ! Ah non ça jamais croyez moi ! C'est bien la première année que tout cela arrive…

Mes pennes complètes aux légumes rôtis, mozzarella et basilic

Image
La nuit l'ai à emportée avec elle, un coup de froid et il n'y avait plus rien, le lendemain n'était plus que néant dans mon joli jardin si coloré avant cette soirée là, vert, rouge, jaune, il était si coloré avant ce soir là, et ce triste matin froid, l'automne était passé dans la nuit, gelant tout sur son passage et ne laissant plus que nuances marrons, oranges, grises ou beiges sur son passage.



Seul, là, au milieu du jardin, restait les rangées de belles fanes de carottes verdoyantes, les tiges de poireaux, les choux protégés par leur bouclier de feuilles, les patates et topinambours qui causaient du ver de terre qui était venu les tracasser pendant leur sommeil, les betteraves sortants de terre ou bien encore les grandes feuilles de blettes qui cherchaient à s'élever le plus haut dans les airs.


Le jardin estival s'en est allé lors de cette nuit là, laissant place à son cousin automnal avec ses légumes anciens et résistants au froid. 
Les feuilles mortes valsant…

Crumb-cake aux fruits rouges

Image
Il y quelques temps, quelques semaines, quelques mois ou quelques années plutôt, quand l'automne arrivait, pour moi c'était également le retour du froid, des gelées, des plantations du jardins et du vergers qui gelaient et qui nous quittaient avant de revenir l'année suivante.
Je ne pensais même plus à aller observer les framboises ou bien les fraisiers car je savais qu'il n'y en aurait pas, tué par le froid.... mais voilà que les temps ont changés !


Maintenant, depuis presque 2 ans déjà, je m'habitue au nouveau climat automnal, plus chaud, plus agréable, mais qui fait un peu perdre l'esprit cocooning, chaleureux de cette belle saison !
Les feuilles ne sèchent et ne tombent plus car elles ont trop froid, non, mais bien parce qu'elles ont trop chaud maintenant, et la saison des champignons à bien raccourcie par manque d'humidité.


Les chaudes soirées au coin du feu, sous un plaid, une tasse d'un liquide chaud et réconfortant entre les mains, ces momen…

Mon cake aux pommes qui se la jouait tatin

Image
L'automne arrivée, après le succès fou des fruits du jardins, je me tourne un peu vers le verger pour admirer les pommes et les poires pousser tranquillement.
Même si je reste incrédule devant les framboisiers encore et toujours bondés de gros fruits rouges, oui nous sommes bien milieu octobre et dans mon jardin il y a encore plus de framboises qu'en été et bien plus grosses en plus !


J'aime passer avec précaution afin d'éviter d'être assommé par une sous les pommiers et tendre mon bras si celui est assez long ou bien user de la ruse pour décrocher un de ces fruits défendus et y croquer à pleine dent dedans !
La pomme, l'un des fruits les plus consommé dans le monde, croquante, juteuse, acidulée et gourmande à souhait, elle à bien encré sa saison parmi nous et il est temps de les dévorer de toutes les sortes possibles et imaginable.


Ce fruit qui plait et fait généralement l'unanimité auprès de tout le monde se prête à tellement de façons, sous tellement de form…